1 | 2 | 3 | 4 | 5 |最初 次ページ >>
2014年01月13日(月)

Marathon de Kyoto 2012

テーマ:Francais
J'ai pris beaucoup de retard sur mes articles en Francais, mais je vais essayer de publier les articles concernant les courses les plus interessantes (susceptibles d'attirer des coureurs depuis l'exterieur du Japon).
A commencer donc par le marathon de Kyoto, dont la premiere epreuve a eut lieu en 2012.
Le parcours est superbe, car il fait une boucle touristique dans Kyoto.
Par contre, ce n'est pas un parcours facile. Kyoto, et particulier sur la partie nord, n'est pas une ville plate, et le parcours est donc plutot accidente (surtout dans la premiere moitie, sur la fin du parcours, on longe beaucoup la Kamogawa, ce qui est beaucoup plus facile).

J'ai participe aux 2 premieres editions de cette course.
L'article ci-dessous correspond donc a la premiere edition (2012).



Etant loge chez un ami Francais pas loin de Shijo-Kawaramachi (merci !) le transport le matin pour rejoindre le depart est des plus faciles....

多摩川マラソン日記
5mn a pied de la gare, suivi de 10mn de train !
De tous les marathons auquel j'ai participe, c'est celui qui a ete le plus facile pour rejoindre le depart, avec celui de Singapour (15mn en Taxi de l'hotel jusqu'au depart)

多摩川マラソン日記
Arrivee a la gare de Hankyu Nishikyogoku un peu apres 7h du matin.
Bon, comme prevu je suis pas le seul...
Apres, jusqu'au stade, c'est facile: suivre la foule.

多摩川マラソン日記
15,000 personnes, toute avec la meme heure de depart, et qui plus une seule gare qui dessert ce stade. Donc evidemment, une foule immense ! J'ai bien fait d'arriver avec un peu d'avance

多摩川マラソン日記
Toutefois, aucun probleme, en depit du nombre de personnes, tout est fluide !

多摩川マラソン日記
Le soleil etant de de la partie, il fait moins froid que prevu.
A proximite des camions pour les bagages (le depart a lieu a l'ouest de Kyoto, l'arrivee a l'est, et du coup, les bagages sont transportes en camion du depart a l'arrivee), la queue pour les toilettes etait impressionnante.
Toutefois, en regardant bien la carte, j'ai vu que le depart se faisait dans un stade. Avec l'access limite aux personnes ayant 1) leur dossard 2) deja depose leurs bagages.
Et comme dans un stade avec beacuoup de gradins, il y a toujours des toilettes un peu partout, j'ai revetu un poncho (avec le pantalon) achete a 100 yens avant de partir par dessus ma tenu de course, j'ai depose mes bagages, et je suis rentre dans le stade vers 7h45mn.
Direction, les toilettes. Objectifs, les gradins les plus hauts, le plus loin de l'entree possible.
Resultat:
0mn d'attente ! Personne a ces toilettes (qui n'etaient indiquees par aucune fleches)
Bon, c'etait plus rapide que prevu ca.

Du coup, quand j'ai rejoins ensuite le A Bloc, je me suis retrouve au 10eme rang, Et juste apres, un ami au 3eme rang m'a invite a le rejoindre. C'etait Yosshi-san, avec qui j'avais fini ensemble le marathon de Tokyo le mois d'avant.
Les coureurs autour de moi m'ont alors invite a le rejoindre, du coup je me suis retrouve au 3eme rang...
C'est la deuxieme fois (apres la marathon de Singapour) que je me retrouve aussi bien place pour un marathon de cette taille...
Le depart a lieu sur la piste d'athletisme, et comme il n'y avait pas de vent, on s'est tranquillement assis sur le tartan et on a tranquillement attendu le depart en discutant..

Cette epreuve ayant eut lieu pile 1 an apres le tragique tsunami de 2011, a 8h15 on a fait une minute de silence.
Un an apres cette tragedie, l'economie du Japon (et pas seulement du nord du Japon) etait encore balbutiante. En particulier, l'economie du tourisme; pratiquement plus de touristes etrangers (suite a la catastrophe nucleaire), et beaucoup moins de tourisme interieur (les premiers mois, les pannes d'electricites, les repliques a repetition...)
Pour une ville comme Kyoto, dont l'economie depend beaucoup du tourisme, c'est catastrophique...
Du coup, un marathon comme celui-la, c'est a mon avis une excellente occasion pour faire re-partir le tourisme. Ce n'est pas en restant calfeutre chez soi que l'on fera repartir l'economie Japonaise !

En reflechissant bien, pendant cette annee, je n'ai pas quitte une seule fois le Japon.
Par contre, mes parents, puis mon frere et ma soeur, sont venus nous rendre visite. Au moins, on fait les efforts neccessaires :-)0


8h25: Depart de la course en fauteuil roulant.
Toutefois, le parcours du marathon etant trop difficile (des cotes trop raides pour les fauteuils) leur course etait tres courte (moins de 10km)...

8h30: C'est parti !
Comme j'etais au 3eme rang, il me faut guere plus d'une seconde pour franchir le depart.
Et des les premiers metres, je suis dans mon rhytme.
Meme un petit peu trop rapide, puisque le premier km est passe en 3mn45sec... mais bon, lorsqu'on s'installe vers l'avant, par respect pour ceux qui sont derrieres, on a pas le droit de partir lentement...
Apres, mon allure se stabilise plus proche de 4mn/km
Sur les premiers kms, le parcours est large, aucun probleme pour doubler (meme si je n'ai personne a doubler)...


5 Km 19:30 (19:29)
Je suis surpris par le nombre de spectateurs, tres nombreux sur tout le parcours.

Sur notre gauche, une riviere, que l'on remonte doucement (pratiquement plat).
Sur la montagne au loin, on voit le grand caractere 大 (GRAND)

Au km 7, on tourne a droite juste avant d'arriver au pont Toketsu-Kyo
Juste apres le virage, on quitte le bord de la riviere, et c'est parti pour les successions de montees et de descente (jusqu'au km 25)

On passe devant un gros etang, borde de cerisiers (pas encore en fleur, dommage !)
Juste apres, une cote, bien raide. Puis une descente.
10 Km 39:37 (20:07)

La succession de montee est de descente fait qu'il est difficile de maintenir un rhytme constant, mais ma course se passe bien. En particulier je ne ressent pas de fatigue par rapport au Marathon de Tokyo 2 semaines plus tot... Juste une petite raideur sur l'arriere de la cuisse droite

J'essaye surtout de ne pas m'emballer trop.
Un public enorme, formidable. Trop facile de se laisser emporter et d'aller trop vite.

Dans cette partie de la course, beaucoup des spectateurs sont des gens ages, qui ont sorti leurs chaises devant les maisons, et nous encouragent.

On passe devant le Ninna-ji , un temple massif tres impressionnant, et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Devant, des dizaines de moines boudhistes sont alignes, pour nous encourager.
Un moment tres special du Marathon de Kyoto !

Ensuite, on monte vers le Ryoan-ji (temple celebre pour son jardin de pierre) en direction du temple du pavillon d'or.
On passe devant le Ryoan-ji (mais on ne le voit pas, il est derriere sa foret de bambou geants), puis continue un peu. Au fond, on voit clairement la montagne avec le 大 geant derriere le temple du pavillon d'or (Kinkaku-ji ), mais on tourne a droite en direction du Hirano-Jinja un peu avant d'y arriver.

15 km 59:41 (20:04)

En depit du parcours plutot accidente, j'arrive a maintenir un bon rhytme !

Apres le Hirano-Jinja on grimpe de facon reguliere (pas raide) pendant un bon moment sur une route tres large.
Mais apres, on quitte cette route pour une autre beaucoup plus etroite.
Pour les coureurs plus lent, ce passage generera un bouchon (la course sera immobilisee pendant environ 10mn). Toutefois, pour les coureurs en moins de 3h30, aucun probleme.
On passe sous l'immense torii (portail traditionnel des temples japonais) du Imamiya Jinja
Il n'y a que Kyoto pour offrir un parcours comme celui-la !

On arrive ensuite a la Kamogawa (riviere), et tourne a gauche pour faire une boucle.
On croise les quelques coureurs qui ont finit cette boucle, et vu leur vitesse, on compend que ce n'est pas une petite boucle ;-)

Au fond, on voit la montagne avec le caractere en forme de bateau.

Apres remonte la riviere sur un bon km, puis traverse, pour la redescendre sur de nouveau un km, et retraverse de nouveau.
Apres toutes les montees et les descentes de la premiere moitie, c'est un endroit plat, qui plus est avec beaucoup de spectateurs.

20km 1:19:58 (20:17)
Passage au 20km, le rhytme reste stable.

Au ravitaillement, je prend une banane, et fait attention a mon hydratation.
Je me sens en meilleure forme que 2 semaines plus tot a Tokyo.
Sur cette partie du parcours, je cours cote a cote avec N-san, un camarade de club.

Half 1:24:22
Mais le marathon, c'est la deuxieme moitie qui est difficile.
En plus, la grosse difficulte de ce parcours, c'est une longue, tres longue montee juste apres le semi...

Avec unev\ vue sur le caractere [妙] on commence la grande difficulte de la journee.
La longe montee vers le palais des congres...
On croise les premiers qui redescendent a une vitesse impressionnante derriere la voiture de tete (et les motards de la police).
La montee est longue, mais une fois qu'on arrive au tunnel, tout ce calme.
Surtout, rien d'imprevu, donc pas de probleme.

Au niveau du palais de congres, on fait demi-tour.
Et on passe devant un ravitaillement, qui propose des Nama-Yatsu-Hashi
Genial comme ravitaillement :-) (J'adore les Nama-Yatsu-Hashi)

25 km 1:40:26 (20:28)
Finallement, la montee n'a pas beaucoup ralenti le rhytme (probablement une 40aine de secondes plus lent, suivit d'une 20aines de secondes grapillees dans la descente).

Apres la descente, on a une succession de virages dans tous les sens...


30 Km 2:00:32 20:06
On rejoint enfin la Kamogawa (riviere).
Apres, c'est bon. Plat. Ligne droite.
Parfait pour maintenir un bon rhytme...
Sauf que mes jambes ne sont pas tout a fait d'accord.
Un peu de vent.
Des passages sur de la terre battue...
L'allure commence a baisser...

35 Km 2:21:37 (21:05)
Content d'avoir un lap dans un rhytme encore suffisant pour un sub-3, malgres la baisse de vitesse.
On traverse la Kamogawa, puis la remonte de l'autre cote.

Puis on tourne a droite, pour une derniere montee, en direction du Gingaku-Ji. (Le temple du Pavillon d'Argent). Rien de bien raide, mais c'est toutefois un peu long. Et surtout, une cote, meme petite, au km 38 d'un marathon, ca fait toujours mal ;-)
Peu avant le km 40, on fait demi-tour. Fini la montee !

40 Km 2:43:43 (22:06)
J'essaye de resiter a la baisse de rhytme,
Je me retrouve a depasser des coureurs au lieu d'etre depasse. Pourtant je suis loin de retrouver mon rhytme du debut de course....

多摩川マラソン日記
On passe sous le torii du Heian-Jingu, et derniere petite ligne droite...
Ma femme ne m'attendait pas si vite, sa photo est un peu ratee ;-)

Arrivee: 2:53:12 (9:29)
Homme 254/10874
Veteran homme 73/3825
General 255/13259 (il y avait une seule femme devant moi)


多摩川マラソン日記
La medaille des finisheurs

多摩川マラソン日記
Et la serviette de bain

多摩川マラソン日記
Je rejoins ma fille (et ma femme et mon pote Kyotoite)

Ensuite, on marche jusqu'au bus, et direction Kyomizu-dera.

多摩川マラソン日記
Apres l'effort le reconfort !

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記
Ensuite, visite du Kyomiu-Dera

多摩川マラソン日記
La taille des pilliers, impressionant !

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記
Petite bizarerie dans ce temple: le lapin
多摩川マラソン日記
J'aime beaucoup ce temple, tres impressionant

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記
Avec ma fille sous la cascade

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記
Bientot l'heure du retour...
(demain, ma fille retourne a l'ecole, et moi au bureau)...

多摩川マラソン日記
Ca c'est l'entree... d'un salon de the

多摩川マラソン日記
Ensuite, petit passage pour prendre une douche et recuperer mes affaires, et vers 17h, le Shinkansen du retour.

多摩川マラソン日記
Le repas du soir dans le train

多摩川マラソン日記
La combinaison visite chez un ami / visite touristique de Kyoto / Marathon de Kyoto, c'etait genial !
Merci beaucoup !

Depart 00:01
5km 19:30 19:29
10km 39:37 20:07
15km 59:41 20:04
20km 1:19:58 20:17
Semi
1:24:22 04:24
25km 1:40:26 16:04
30km 2:00:32 20:06
35km 2:21:37 21:05
40km 2:43:43 22:06
Arrivee 2:53:12 09:29

にほんブログ村 トレイルランニングへ  
PR
2011年11月27日(日)

La fete des 7-5-3

テーマ:Francais

La semaine derniere, nous sommes alles tous les 3 chez mes beau-parents pour feter les "7-5-3" de ma fille. C'est une ceremonie Japonaise qui a lieu en general en Novembre, pour les enfants ayant atteint l'age de 3, 5 ou 7 ans. Dans le cas de ma fille, elle vient juste d'avoir ses 7 ans donc ca tombe parfaitement.


多摩川マラソン日記 Le chat a suivit les preparatifs du debut a la fin


多摩川マラソン日記

le kimono, c'est celui que ma femme a porte lors de sa propre ceremonie du 3-5-7, quand elle avait elle-meme 7 ans

多摩川マラソン日記

Contrairement au Yukata que beaucoup de Japonaises mettent pour aller voir les feux d'artifices, mettre un kimono c'est complique.


多摩川マラソン日記
(Surtout avec une gamine qui n'arrete pas de bouger)


多摩川マラソン日記

Ca y est on y est presque arrive.
Meme le chat est present.


多摩川マラソン日記

Bon, comme ma fille ne faisait que de bouger, ma belle mere n 'est pas entierement satisfaite du resultat...

Pas grave, on re-essayera au nouvel an


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記



多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記
Le "riz rouge" (cuit avec des haricots rouges pour le colorer) est un plat traditionel pour les fetes...


多摩川マラソン日記
La vue depuis l'etage de chez beau-parents. Les champs que l'ont voit ce sont en fait des rizieres donc c'est bien plus joli apres la mise en eau, surtout au printemps.


多摩川マラソン日記
Une partie du jardin...


にほんブログ村 トレイルランニングへ  

PR
2011年11月26日(土)

Course du Mont Fuji 2011: videos

テーマ:Francais
Cette annee aussi, étant arrivé au sommet avec suffisament d'avance sur les barrieres horaires, je suis tout de suite descendu a la 8eme station pour encourager les coureurs, et faire quelques vidéos.
Cette fois je suis arrivé vers 10h40, donc avec 20mn d'avance sur la fermeture de la barriere horaire.

Outre les encouragements (et parmis les coureurs il y avait beaucoup de connaissances), j'ai pris en vidéo tous les coureurs entre 3h44 et 4h01:


Passage entre 3h44 et 3h47
Tous les coureurs sur cette vidéo ont du finir dans les temps


Passage de la 8eme station: entre 3h48 et 3h53
Sauf grosse défaillance, les coureurs sur cette vidéo sont aussi finisseurs, meme si pour les derniers de la vidéo, la marge est faible


3h53mn: avec le gros sac, Banana-san. Il a fait l'UTMB et le Tor des Geants avec le meme sac (finisseur)
Les coureurs en perte de vitesse sur cette vidéo sont tres limite pour la temps limite au sommet (4h30)


3h53mn-3h57mn
La un nombre important de coureurs sur cette vidéo est arrivé hors délais au sommet.


La fermeture de la barriere horaire.
Pratiquement tous les coureurs sur cette vidéos qui sont passés juste avant la fermeture de la barriere horaire sont hors délais au sommet.

追記:
La vidéo ci-dessous, c'est prise par un autre coureur: la fermeture de la barriere horaire au sommet:




にほんブログ村 トレイルランニングへ
PR
2011年11月26日(土)

Course du Mont Fuji 2011: La descente

テーマ:Francais

64th Fuji Mountain Race (2011)

Départ -> 5ème station
Deuxième moitiée
La descente
Vidéo à la 8ème station


多摩川マラソン日記

Au sommet, j'ai tout de suite rencontre Fujisawa-san.

En regardant mon short on devine que j'ai beaucoup sué dans cette longue montée.

C'est un coureur qui a déja fait 2eme sur cette épreuve (et 2h29 au marathon).


多摩川マラソン日記

Merci pour les encouragements au sommet ! Il n'était pas satisfait de sa course (20eme en 3h04)


多摩川マラソン日記

Je suis pas reste longtemps au sommet, mais il faisait bon en haut, Meme pas froid.


多摩川マラソン日記

Les futons du refuge du sommet en train de sécher au soleil


多摩川マラソン日記

Autour du cratere il y a toujours des névés.
Normal, on est quand meme a 3700m d'altitude !

多摩川マラソン日記

Allez hop, c'est parti pour la descente

多摩川マラソン日記

Ca y est la 8eme station est en vue

多摩川マラソン日記

Me voila arrivé a la 8eme station. Encore 22mn avant la fermeture...

Les coureurs qui passent sont sur un rhytme de 4h12-4h15

Toutefois je suis un peu au-dessus de la barriere horaire... Et pas possible d'aller a contre-sens.


多摩川マラソン日記

Apres un petit détour, ca y est j'y suis. Bien placé pour encourager les coureurs, depuis une petite terrasse juste en-dessous de la barriere horaire.

多摩川マラソン日記

Le vue depuis la 8eme station etait aussi tres belle. Pas facile a prendre en photo car je n'ai pas de grand angle


多摩川マラソン日記

Plus que 18mn aant la fermeture de la barriere

多摩川マラソン日記

Allez bon courage. Avec 18mn d'avance sur les barrieres horaires, ces coureurs la n'ont a priori eut aucun probleme pour rejoindre le sommet.

(pour comparaison, il leur restait 48mn pour rejoindre le sommet, une partie que j'ai couvert en 25:30)


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

Au début j'ai pris des photos, et apres, j'ai pris des vid éos


Et juste apres la fermeture de la barriere, direction la descente.

En effet, si on reste trop longtemps on se retrouve coincé dans les embouteillages...

多摩川マラソン日記

En chemin, j'ai rencontré une fille qui avait raté de quelques secondes la barriere horaire de la 8eme station, et qui par hazard s'habitait pas loin de chez moi.

On a descendu tranquillement en discutant.


多摩川マラソン日記

Legemenent brumeux, mais on voit cependant bien un des 5 grands lacs du Mont Fuji

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

Quand le chemin devient plat, on rejoint les coureurs de la 5eme station

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

Le ravitaillement (de l'eau mais aussi des onigiris)

多摩川マラソン日記

Et nos sacs

多摩川マラソン日記

Ensuite, une petite marche pour rejoindre les bus 

多摩川マラソン日記

En arrivant en bas, les temps était déja affichés.

Je l'avais appris au sommet, mais Miyahara avait pulvérisé comme annoncé le record de l'épreuve, finissant en 2h27 !

Les temps des 20 premiers et leur temps de passage:


Dossard Nom 1ere moitiée
2eme moitiée
Total
1 2 Tohru Miyahara
1:16:33 1:11:08 2:27:41
2 101 Satoshi Katoh
1:19:09 1:22:02 2:41:11
3 145 Yoshihito Kondo
1:24:24 1:24:02 2:48:26
4 104 Katsuya Ishii
1:27:08 1:23:47 2:50:55
5 7 Suguru Emoto
1:26:06 1:26:36 2:52:42
6 107 Sohta Ogawa 1:27:05 1:26:38 2:53:43
7 3 Tadao Yokoyama 1:33:49 1:22:54 2:56:43
8 46 Silvano Turati 1:30:09 1:26:58 2:57:07
9 112 Satoshi Fujiwara 1:27:18 1:29:59 2:57:17
10 8 Dai Matsumoto 1:32:43 1:24:52 2:57:35
11 9 Kohki Tanabe
1:30:23 1:27:38 2:58:01
12 106 Akihisa Ookubo 1:31:14 1:27:21 2:58:35
13 16 Masamichi Nakano 1:30:37 1:28:15 2:58:52
14 12 Motoharu Fukunaga 1:30:40 1:31:16 3:01:56
15 17 Shouzou Shirokawa 1:34:18 1:27:43 3:02:01
16 18 Naoki Takeda 1:36:31 1:26:07 3:02:38
17 154 Mitsuru Oohara 1:31:55 1:30:53 3:02:48
18 10 Fumiaki Iwase 1:34:57 1:27:57 3:02:54
19 124 Yoshiyuki Wada 1:34:54 1:28:30 3:03:24
20 15 Hiroaki Fujisawa 1:29:21 1:35:16 3:04:37

Impressionant. Et la plupart (15/20) de ces coureurs ont un chrono meilleur sur la deuxieme moitie...


多摩川マラソン日記

Chez les filles on s'attendait a une course a 3 entre Mina Ogawa, la gagnante avec un super chrono de la course de la 5eme station, avec Yuri Kambara, vainqueur en 2007, 2008, 2009, et Akemi Hoshino, vainqueur en 2010 (et aussi 99-00-01-02). Mais avec l'abandon des 2 autres, y'a pas eut de duel... 22 minutes d'avance sur la 2eme...

Mina Ogawa a deja fait 2h28 au marathon et 1h12 au semi... Meme si elle a arrete la course professionelle, elle continue de courir a un haut niveau (2h38 au marathon de Paris par example en 2007)


Classement Nom 1ere moitie 2eme moitie Total
1 Mina Ogawa 1:35:43 1:35:02 3:10:45
2 Naomi Rakuai
1:44:45 1:38:41 3:23:26
3 Chinatsu Yoshida 1:47:02 1:40:09 3:27:11
4 Hiromi Tomizawa 1:46:44 1:49:52 3:36:36
5 Kayo Shibuya
1:50:42 1:48:55 3:39:37
6 Keiko Nagasaka 1:49:22 1:53:49 3:43:11
7 Tomomi Kobayashi 1:51:56 1:52:31 3:44:27
8 Maki Niikura 1:54:33 1:51:46 3:46:19
9 Junko Ishikawa 1:48:22 1:59:26 3:47:48
10 Tomoko Ooba 1:52:34 1:58:29 3:51:03

Chez les feminines, la deuxieme moitie n'est pas plus rapide (5/10)
En fait plus on avance dans le classement, et plus la deuxieme partie devient lente.

にほんブログ村 トレイルランニングへ
2011年11月26日(土)

Course du Mont Fuji 2011: 2eme moitie

テーマ:Francais

64th Fuji Mountain Race (2011)

Départ -> 5ème station
Deuxième moitiée
La descente
Vidéo à la 8ème station


多摩川マラソン日記

 

A la 5eme station, j'ai rempli ma bouteille, pour repartir aussitot


多摩川マラソン日記

En quittant la 5eme station, on a un passage facile pas tres raide, facile pour courir

多摩川マラソン日記

Au dela de ce ravitaillement, on quitte la zone de foret et le paysage change brutalement.

Et la pente devient nettement plus raide.

多摩川マラソン日記

Sur cette partie, alternance de course et de marche.

L'an dernier, j'avais passe cette partie plus facilement, pratiquement sans marcher.


多摩川マラソン日記

M'enfin, sur les parties les plus faciles, j'ai quand meme continue de courir, en faisant bien attention a ne pas perdre de temps sur les parties marchees,

多摩川マラソン日記

Cette partie j'ai plus souffert de la chaleur qu'en bas


多摩川マラソン日記

Enfin, me voila dans les rochers. Fini le sable volcanique et les graviers.

Le pente devient plus raide. J'avais prevu de grimper ca comme un singe, mais ca a pas marche des masses...


多摩川マラソン日記

Jolly san !

A partir de cette partie, j'ai de nouveau retrouve la vitesse de l'an dernier.
Mais entre la 5eme et la 7eme station, je pense avoir perdu pas mal de temps...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Attention aux pieds !

多摩川マラソン日記

La 8eme station

Cette fois je ne l'ai pas rate (l'an dernier, j'avais pas remarque etre passe a la barriere horaire)

Temps de passage: 2h54mn42sec
Environ 3min d'avance par rapport a l'an dernier.

Donc avec un bon final, je peux passer sous les 3h20.


Toutefois, apres la 8eme station, de nouveau des graviers... Et de nouveau en difficulte.


多摩川マラソン日記

Passage de la 9eme station

3h09mn40sec

L'an dernier il m'a fallu 11mn pour rejoindre le sommet a partir de ce portail shinto.

En me depechant je peux encore esperer passer sous les 3h20

Mais c'est loin d'etre gagne.
Un dernier effort.

Dans le dernier escalier, j'ai regarde ma montre. Et j'ai compris que ca ne passerait pas.
A quelques marches de l'arrivee elle est passee a 3h20mn

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Un dernier effort!

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Impossible de passer sous la barre des 3h20, mais quand meme un record personnel

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Goal !

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記
3h20mn12sec



Temps Prevision 2010 Comparaison
Sengen Jinha
11:53 0h12 12:00 0:07
Naka-no-Chaya 32:16 0h33 34:00 1:44
Uma-Gaeshi 52:57 0h56 57:21 4:24
3eme Station 1:11:49 1h12 1:15 3:11
5eme Station
1:39:42 1h40 1:43:21 3:39
Ravito
2:08:58 2h08 2:12 3:02
8eme Station
2:54:42 2h54 2:57:45 3:03
9eme Station
3:09:40 3h07 3:12 2:20
Goal 3:20:12 3h18 3:23:42 3:30


Premiere moitie: 1h39mn42sec

Deuxieme moitie: 1h40mn30sec

C'est la premiere fois que je mets plus de temps a la deuxieme moitie qu'a la premiere...


Classement:

Homme 71eme (sur 1242 finisseurs)

General 72eme (sur 1292 finisseurs)

Taux de finisseurs: 56.4%


にほんブログ村 トレイルランニングへ

2011年11月26日(土)

Fuji Mountain Race 2011: 1ere moitie

テーマ:Francais
64th Fuji Mountain Race (2011)

Départ -> 5ème station
Deuxième moitiée
La descente
Vidéo à la 8ème station


多摩川マラソン日記

Cette année, (et pour la deuxieme fois d'affilée) j'ai loge chez l'habitant grace au programme "Runners Inn", programme géré par la ville de Fujiyoshida-shi.

Un accueil génial, pour une expérience superbe !


多摩川マラソン日記

Le matin, juste avant de quitter le logement.

Le Mont Fuji, qui était caché quelques minutes plus tot, est apparu


多摩川マラソン日記

Devant la mairie

多摩川マラソン日記

Ca c'est la coupe du vainqueur... Pour qui cette année ?

多摩川マラソン日記

Cette année (comme l'an dernier du reste) je suis dans le bloc A

Dans ce bloc, il y a 400 coureurs hommes (numero 101 -> 500), et 2 filles, plus les concurents de l'etranger (une 20aines) et les coureurs medecins / pompiers (avec un maillot fluo). Les dossards sont du restes dans l'ordre (visiblement, par ordre de temps de passage (ou d'arrivee) a la 5eme station). En ce qui me concerne, le numero 248, donc 148eme chrono, ce qui doit correspondre a peu pres (sachant que c'est les temps sur les 3 dernieres annees, et que certains cono. Et il faut enlever les 20 coureurs "elites" et les non-inscrits, mais rajouter les coureurs n'ayant fait que la course de la 5eme station, ou ayant fait un meilleur temps les annees precedentes.

Devant le bloc A, il y a les "numero speciaux", 20 hommesx, pour les coureurs ayant fini dans les 10 premiers l'annee precedente,, plus une 10aines d'autres avec un palmares important (genre, ancien vainqueur).


Grace a ce systeme severe de selection des blocs, tous les coureurs autour de moi (a part la 20aines de coureurs venu de l'etranger) ont un chrono personel pour le passage de la 5eme station en moins de 1h50mn. Aucun risque de bouchons donc.


多摩川マラソン日記

Hoshino-san, vainqueur chez les feminines l'an dernier (5eme victoire)

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

en forme avant le depart

多摩川マラソン日記

Je suis bien place, au 7eme ou 8eme rang environ

多摩川マラソン日記

7h le depart !

Sur la gauche de la photo, un des dossards a 2 chiffres des coureurs-secouristes

Pour ma 3eme participation a la course jusqu'au sommet (au total 4eme participation, mais l'annee precedente la course avait etait arrete a la 5eme station en raison de la pluie), c'etait le jour le plus frais.

Aucun doute que cette annee, cela allait etre l'annee des records...

多摩川マラソン日記

Un des dossards "specials", avec la marque du Mont Fuji, pour une concurrente qui avait fait dans les 5 premiers l'annee precedente.

En l'occurence, ici Ishikawa Junko (nom de jeune fille, Junko Kataoka une fille qui a racroche mais faisait 1h08 au semi et 2h28 au marathon)


多摩川マラソン日記

Apres environ 200m, on tourne a gauche, et ca commence a monter, tout doucement.

Comme prevu, aucun bouchon, tout de suite dans mon rhytme.


多摩川マラソン日記

Le grand Torii (portail Shinto)

Normalement on voit le Mont Fuji juste en face

Toutefois, son absence veut aussi dire qu on echappe a la chaleur de plomb traditionelle en cette saison... Super pour viser un record.

多摩川マラソン日記

Un peu avant Sengen-Jinja, j'ai ratrappe Serizawa-san, un coureur qui a deja gagne 10 fois cette epreuve !

Bon, ca premiere victoire c'etait y'a 25ans, et il n'est bien sur plus aussi competitif...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Passage devant le Sengen-Jinja, avec un virage a droite qui nous fait debuter l'ascension.

Bien protegee par des cedres Japonais magnigiques, cette portion est en generale plus fraiche que la partie ville qui precede.

Passage: 11mn53sec (objectif 12mn)

Super, tout va bien... Enfin, on vient a peine de commencer.


多摩川マラソン日記

Bon il fait frais, certes. Mais on est quand meme au mois de juillet au Japon.

Donc au premier ravitaillement. un gobelet d'eau, plus un pour la tete


多摩川マラソン日記

Un ultra runner

多摩川マラソン日記

La montee continue
Cette annee c'est facile


多摩川マラソン日記

A l'arrivee a Naka-no-Chaya, j'ai rattrape Hoshino-san la vainqueur de l'an dernier.

多摩川マラソン日記

Elle avait pas l'air dans un grand jour, et a abandonne juste apres ce ravitaillement.

多摩川マラソン日記

Passage a Uma-Gaeshi, pile en 53mn.

J'avais prevu de passer en 56mn pour aller chercher les 3h20, mais la, avec la fraicheur, j'etais bien decide a aller chercher 3h15 et pas 3h20


多摩川マラソン日記

Toutefois, juste apres Uma-Gaeshi, le choses sont devenus plus compliquees.

A peu pres au meme rhytme que l'an dernier, mais c'etait plus dur physiquement.

Depart trop rapide ?


多摩川マラソン日記

Passage a la premiere station (57:38)

多摩川マラソン日記

Peu apers, j'ai momentanement rattrape (mais pas depasse) Takahashi-san, le vainqueur de l'an dernier, en perdition totale. Suite a une blessure au genou, il a pas pu s'entrainer...

多摩川マラソン日記

Le ravitaillement a la 3eme station

多摩川マラソン日記

L'an dernier, sur ce passage j'avais couru tout au long
Alors que cette annee, j'ai marche a plusieurs endroits pour 10-20m...


多摩川マラソン日記

Bon les passages faciles comme celui, tout en courant bien sur...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Les ecarts augmentent, et si il est facile de courir a son rhytme, ca n'aide pas a maintenir un bon rhytme quand on a un petit passage de moins bien...


多摩川マラソン日記

Ouf, ca y est, on est sur la route

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

De nouveau le chemin. A ce niveau la on sait qu on approche de la mi-course...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Sato-Goya, le ravitaillement (et la barrierer horaire) de la mi-course.


Passage en 1h39mn42sec (previsions: 1h40)
Au total, 3 minutes d'avances sur l'an dernier, mais 45sec de plus depuis Uma-gaeshi.

<a suivre>

にほんブログ村 トレイルランニングへ

2011年11月26日(土)

Marathon de Shonan Jan. 2011: 2h48 !

テーマ:Francais
Comme prévu, je suis parti de chez moi avant 6h, direction Fujisawa sur la ligne Odakyu...
Changement a Fujisawa pour la JR-Tokaido Line... Cette annee encore, ils ont pas augmente la frequence pour le marathon... Avec un total de plus de 20,000 coureurs pour l'ensemble des courses (sans compter les volontaires, les spectateurs, ...) ca fait une belle pagaille, pour des trains dignes des pires heures de pointes a Tokyo (et les heures de pointes a Tokyo, c'est pas triste)...
Mais le choix de changer a Fujisawa etait un bon choix, car ca ne fait qu un peu plus de 10 min de train version bondé...
Et comme l'année précédente je suis descendu a la gare de Ooiso.


多摩川マラソン日記

La queue a l'heure longue...

多摩川マラソン日記

En face, la gare de Ooiso

多摩川マラソン日記

Mais l attente etait en fait tres courte.

Avec une dizaine de bus faisant l'aller retour (environ 3km) entre la gare et le Prince Hotel

(C'est pas un bus de l'organisation, donc il est payant)

多摩川マラソン日記

Bus direct, et en fait moins de 10mn d'attente

Avant un marathon, moi je suis en mode "economie d'energie". Apres le km 35, y'en a jamais assez alors avvant la course c'est pas le moment de gaspiller ca...


多摩川マラソン日記

Entre le Ooiso Prince Hotel et la zone de depot des sacs / depart, on marche quelques centaines de metres.

多摩川マラソン日記

Et lorsque l'on rejoint la foule venant des 2 gares a pieds, tout de suite les embouteillages

En particulier le passage devant l'estrade etait difficile...


Il me faudra 10mn pour parcourir les derniers 50m avant les tentes pour le depot des bagages...


多摩川マラソン日記

Arrivee dans la zone de depot des sacs.

La premiere tente etant pour les dossards a 3 chiffres, pas la peine pour moi d'aller jusqu'au bout.

Et comme cette tente etait pour des personnes avec des temps de moins de 3h, j'y ai rencontre 3 amis !


多摩川マラソン日記

Apres avoir depose mon sac, j'ai juste garde sur moi en plus de mon Short/T-Shirt un poncho a 100 yens...
Et 45mn avant le depart, direction le sas A.
Un camarade du club m'avait dit: "Y'a pas de queue a cote des toilettes a cote des sas A-B-C"
Et effectivement, c'etait parfait.
Les sas A, B et C sont d'abord diriges vers un grand parking, d'ou partent ensuite les bus de l'organisation nous ramenant a la gare apres l'epreuve. Et sur ce parking, des dizaines et des dizaines de toilettes.
Absolument aucun temps d'attente. Plutot content apres ma mauvaise experience de l'annee precedente.

Apres l'arret toilette, direction le sas, ou j'attend tranquillement (on est tous assis par terre) d'etre dirige vers le depart (sur la quatre voies)

Il faisait froid mais pas trop. Juste correct avec le poncho.
Et surtout pas de vent. Le temps ideal pour battre un record !

Vers 8h40, on nous amene vers la zone de depart (plus la zone d'attente).

On laisse d'abord les fauteuils roulant prendre le depart 10 mn avant nous, puis on nous laisse nous placer sur la ligne. Je me retrouve alors environ au 10eme rang, la quatre voies etant plutot large.
Grace au non controle des sas, les coureurs autour de moi ont tous des ambitions sous les 3 heures.
Pas de fantaisistes dans les 2 premiers rangs qui des le depart sont dans un rhytme plus lent que 6-7min au km, entrainant des bouchons / des collisions.

3 min avant le depart, je me debarasse mon poncho et le fait passer a un volontaire sur les cotes.

Ca y c'est parti !

Je ne mets que 7 sec a franchir la ligne de depart.
Et contrairement a l'annee precedente, il n'y a pas de coureurs visant les barrieres horaires dans les premiers rangs, donc le depart sans probleme (ni collision, ni bouchon).
Dans le bloc A, uniquement des coureurs du semi-marathon (temps limite 1h30mn) et des coureurs du marathon sous les 3h...
Les organisateurs ont fait de ce point de vue un tres bon travail.

Apres la course j'ai discute avec des coureurs des blocs B et C (eux aussi avec des chronos avant la course legerement sous les 3h, ou des chronos en 3h et quelques minutes) et eux aussi ont trouve que le depart etait tres coulant. Malgres la distance entre eux et le depart, ils se sont tout de suite trouver dans leur rhytme, et n'ont finalement mis que quelques secondes pour franchir la ligne de depart.

Des le premier km, je me suis trouve sous les 4mn.
J'avais l'intention de courir en eniron 19:30 -19:40 sur la premiere moitie,

5km: 19mn20sec


 

Il y a beaucoup de coureurs autour de moi. Contrairement aux courses precedentes ou a ce rhytme, je m'etais souvent trouve esseule...

L'an dernier, a peu pres au meme rhytme, on etait deja eparpille en petit groupes.

Mais la, non, ca reste compact...


10km: 19mn05sec J'avais pas vraiment l'impression d'avoir accelerer... Un peu plus rapide que prevu donc.


A cet endroit, on croise les coureurs du semi qui sont sur le chemin du retour.
Quelques etudiants mais pas beaucoup de coureur. Il faut dire que un semi avec un temps limite d'1h30, avec un marathon prevu le meme jour au meme endroit... Ca peut pas attirer de foule.


Peu apres, les coureurs du semi font demi-tour... Brusquement, le nombre de coureurs autour de moi chute.
Toutefois, on est encore suffisament compact pour qu il n'y ai pas de petits groupes separes par un gros vide.
A partir de cet endroit, j'ai eu des raideurs dans la jambes droites. Mais cote souffle, j'etais tranquille...
Donc bien decide a continuer a ce rhytme autant que possible.

15k: 19mn38sec
Pile dans le rhytme envisage.
J'aimerais bien pouvoir maintenir ce rhytme jusqu'au km 30...
Il y a beaucoup de spectateurs et de temps a autre, on m'encourage par mon nom.
A la fin je ne savais plus trop qui m'avait encourage ou, mais ca m'a fait un grand plaisir. C'est vraiment genial de se faire encourager par des connaissances tout au long d un marathon.

Ca y est, v'la les premiers coureurs qui sont sur le chemin du retour...
A ce moment la, le premier etait un coureur deguise en minnie mouse... Mais quelle vitesse ! Il etait sur un rhytme pour passer sous les 2h20mn (mais a eut une fin tres difficile)


Peu apres, a mon tour de faire demi-tour (le premier demi-tour n'est pas au semi, mais un peu avant le km 19). Enormement de monde a cet endroit la, juste a cote d'Enoshima.

Apres le demi-tour, c'est a notre tour de croiser les coureurs qui sont derriere nous.
Lunch-san, Shimatetsu-san sont tres proche de moi. Kirikomi-Taicho-san aussi, dans les temps pour passer sous les 3h.
Et legerement en arriere, Shikkoku-Hime...
Tout le monde a l'air en pleine forme ! Superbe.
Par contre je n'ai pas reussit a voir Kincho-no-Meijin-san. D'apres les temps de passage, on a surement du se croiser lorsque j'etais au ravitaillement au km 19.2.

20km: 19mn30sec

Jusque la tout c'etait passe comme prevu. Mais bon, la course ne fait que commencer.
C'est a peu pres a ce niveau a que on a commencer a former des petits groupes, avec des ecarts de plus en plus importants entre chaque groupe.
En ce qui me concerne, d'abord un groupe de 3, puis un groupe de 8.
Au semi, il y avait pas de pancartes, mais le marquage au sol etait present.
1h21mn58sec. Sachant que je n'etais pas capable de maintenir un rhytme identique tout au long, et qu en plus ca finit par une petite cote, j'avais prevu de passer en 1h22... Donc parfait !
Le souffle, pas de probleme. Les jambes, un peu lourde.

25km: 19:50
Je suis content d'avoir accroche un groupe, car la je suis oblige de forcer beaucoup plus que sur les 20 premiers kilometres pour ne pas etre decroche. Seul, je sais que mon rhytme serait tout de suite beaucoup plus lent.
A ce niveau la, on a vu le Mont Fuji, derriere une legere couche de brume

Au km 27, c'est devenu plus dur. Notre groupe de 8 a explose au ravitaillement, 5 devant, et 3 derriere (moi dans ce deuxieme groupe).
Ca y est, la course rentrait dans le vif du sujet.

30km: 19:48 (1h57mn14sec)
A ce niveau la, j'avais un peu plus d'1 minute d'avance sur mon temps de passage au Marathon de Sakura en 2007. Et mon temps ce jour la (mon record) etait de 2h51mn53sec...
Au meme rhytme que a Sakura, je finirrais en 2h50mn et quelques secondes... Donc c'est la qu il faut allez chercher les reserves, et ne pas abandonner...
Les chambes de plus en plus lourdes. Heureusement qu il y avait beaucoup de spectateurs pour nous soutenir.
Notre groupe de 3 a lui aussi explose, et cette fois, je me suis retrouve seul.
Seul pour les 10 derniers km.
Je me suis fait depasser par un groupe de 3, qui visiblement etait toujours en 4mn/km voir moins. Admiratif et incapable de les suivre.
Dur avec des jambes de plus en plus raides, mais je savais que des chances comme celle la j'en aurais pas souvent...

35km 21:00 (2h18mn14sec)
J'aurais bien aimer faire moins de 21min sur ces 5kms...
Les jambes, de plus en plus douloureuses. Le souffle, ca va encore.
Un rapide calcul me dit que si j'arrive a faire moins de 22mn, pour les 5 prochains kms, je serais sous les 2h50. J'ai tout fait pour maintenir le rhytme. De plus en plus mal, mais au fur et a mesure que les kms diminuaient je sentais de plus en plus la possibilite de passer sous cette maudite barre des 2h50mn (mon premier essai a passer sous les 2h50, c'etait y 'a 6 ans, et j'avais fini en 2h52).

On passe devant le depart/l'arrivee (normal, vu que le premier demi-tour a lieu au km 18.5, il reste encore environ 5km lorsque l'on repasse sur la ligne de depart).

Je recroise minnie, qui n'est plus en tete...
Puis Soma-san, qui avait l'air de souffrir aussi.
Et oui, les coureurs qui joue la gagne, ils se donnent vraiment a fond. Moi aussi, je peux encore trouver un peu d'energie...
Apres le passage devant la ligne de depart, j'ai depasse plusieurs coureurs qui etaient dans le meme groupe que moi au km 27.
Sans arret je regarde ma montre.
39km... Ca y est je suis a peu pres sur de passer sous la barre des 2h50.

Le deuxieme demi-tour, le dernier ravitaillement. Des jambes lourdes, au bord des crampes. Alors j'ai bien fait attentin de boire un truc isotonique.
40km: 21:09 (2h39mn24sec)

Plus que 2.2km. J'etas assez confiant de faire moins de 10mn pour finir...
Place donc a l'euphorie...


Au passage du km 41, le chrono etait encore a 2h43mn**
A cet endroit je me suis fait depasser par la premiere feminine, du Tamagawa-Club
Ouah, quelle vitesse pour son finish 目

Un dernier petit effort. Les 2h50 etant acquise, j'essaye maintenant de passer sous les 2h48mn48sec, c'est a dire, boucler mon marathon a plus de 15km/h de moyenne.
Pas de marge, mais ca devrait passer.
La derniere petite cote. Elle m'a paru plus courte que les annees precedentes. (C'est bien l'euphorie).
Je ne sais pas combien de fois j'ai verifie ma montre. Peut-etre une dizaine ?
Ca y est l'arrivee est en vue. Le paneau numerique indique 2h48mn.
Je verifie que les secondes n'indique pas encore 48, et je coupe le ruban !

Goal: 09:11 2h48mn36sec クラッカー

Ca faisait 6 ans que je courais apres cette barriere des 2h50mn !

J'ameliore mon chrono de 3mn17secチョキ

(temps moyen: 3mn59sec/km) 


Mes impressions:

Un marathon tres bien organise. Y'a vraiment un monde fou (plus de 20,000 coureurs, dont 15,000 sur le seul marathon). Mais une fois qu'on parvient a rejoindre son sas pas de probleme.

Avec beaucoup de chances, le temps etait superbe, frais (presque froid), sans vent. L'organisateur a annonce 5 degres au depart (a 9h), et 9 degres a midi. Avec un parcours tres plat, je savais que c'etait une chance rare de passer enfin sous la barre des 2h50mn, et que si je ratais cette chance, je ne savais pas quand j'aurais de nouveau l'occasion d'essayer.


 Premiere moitie: 1h21mn58sec

Deuxieme moitie: 1h26mn38sec

Je trouve que j'ai bien reussi a resister sur la deuxieme moitie. En particulier, tous les temps intermediaires sont suffisant pour passer sous la barre des 3h チョキ(temps moyen pour faire 3h: 21mn19sec au 5km, et 9mn23sec sur les 2.2 derniers kms)

Toutefois, la deuxieme moitie est 4mn40sec plus lente que la premiere, donc il reste une marge de progression.

Apres l'arrivee, j'etais euphorique.

De plus, apres le 2eme demi-tour, j'ai vu au moins 4 connaissances en chemin pour passer sous les 3h.

Je decide donc d'aller chercher mon apareil photo.

300m. Aller-retour 600m.

10 minutes pour revenir avant les 3h...

Et ben non. Les jambes ne voulaient plus bouger. Il me faudra presque 15 minutes pour faire ces quelques 600m.


多摩川マラソン日記-SNC00064.jpg
Avec les 2 autres membres du club Shikkoku. 3 participants, tous les 3 en dessous des 3h !
Le feminine du club finissant elle en moins de 3h25

Apres j'ai contacte ma femme avec mon telephone portable, pour avoir confirmation qu'elle etait en route vers Enoshima avec ma fille.
J'ai donc quitte le Ooiso Prince Hotel, direction Enoshima.

多摩川マラソン日記

vue depuis le bus

 


多摩川マラソン日記

Ca y est je suis a Enoshima

多摩川マラソン日記

Avec ma fille

多摩川マラソン日記

La premiere chose qu on a fait c'est bien sur manger


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

En plus c'etait pas cher, et bon .

多摩川マラソン日記

Apres direction Kamakura par la ligne Eno-Den

多摩川マラソン日記

Une ligne minuscule qui passe dans les rues, et entre les maisons...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Par endroit on voit la mer (la cote de Shonan)

Cette ligne, ma fille adore (comme visiblement tous les enfants)


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記
A Kamakura, direction Komachi-Dori

多摩川マラソン日記

En chemin, un dessert

多摩川マラソン日記



多摩川マラソン日記

Pour feter les -2h50, un the classe...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

De plus en plus sombre... Direction Tsurugaoka-Hachimangu

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Le Tsurugaoka Hachimangu de nuit

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Retour par le chemin des cerisiers

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

 

Avant de rentrer, on a manger le repas du soir dans un restau a cote de la gare de Kamakura.

Resultats Officiels:

  2h48mn36sec (net 2h48mn29sec)

  General 64eme / 14,072 finisseurs (15,474 partants)

  Homme 63eme / 11,913 finisseurs (12,948 partants)


にほんブログ村 トレイルランニングへ

2011年11月06日(日)

Challenge Fuji 5 Lakes 112k

テーマ:Francais
Ayant participe au 100km l'an dernier, cette annee je me suis inscrit au 112km, epreuve qui fait le tour des 5 lacs (contre seulement 4 lacs pour le 100km). Objectif, bien sur battre mon temps de l'an dernier pour le passage des 100km, et si possible passer en moins de 9h pour finir en moins de 10h.

Comme le depart a lieu a 4h30 (de nuit) a une altitude de 1000m, il fait froid...
Mais moins quand meme que l'an dernier.


多摩川マラソン日記

Quelques minutes apres le depart... Il fait certe encore nuit mais comme le parcours est sur route, pas besoin de frontale.


5km: 24:22

Un depart plus lent que l'an dernier, plutot bon signe...


Au ravito des 5km, le jour a commence a se lever...
Je me suis donc debarasse de mon poncho a 100 yens (1 euro)....


Sur cette course, on recoit 4 dossards donc on peut preparer 2 tenues differentes, sachant que l'on a le droit a un sac de rechange sur un des ravitaillements...


多摩川マラソン日記

Au lever du jour...
Un peu apres, on a vu une biche...

多摩川マラソン日記

Et enfin, le Mont Fuji, qui sera visible toute la journee

多摩川マラソン日記

Un de mes passages prefere dans cette course

La photo ca donne pas vraiment, mais le soleil etait pas encore leve pour nous, mais il etait deja leve pour le sommet du Mont Fuji...


多摩川マラソン日記

Ca y est le soleil se leve...

Le givre dans les champs donne une idee de la temperature...

多摩川マラソン日記


10km: 48:20

多摩川マラソン日記

Arrivee sur le premier des 5 lacs: Yamanaka-Ko

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

15km 1:11:50 (23:10)


20km 1:36:00 (24:10)


多摩川マラソン日記

Apres un demi tour du lac Yamanaka-Ko, le Mont Fuji, qui etait dans notre dos, redevient visible...

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

A cet endroit la, on est sur la piste cyclable. Un passage tres plat, facile... mais l'an dernier, un endroit ou je cherchais desesperement des toilettes...


25km 2:00:14 (24:14)


Au 27km, j'ai enleve mes manches longues, pour le mettre dans le sac qui nous rendent a l'arrivee...
Avec le soleil, il commencait a faire un peu chaud.


30km 2:24:42 (24:28)

 
多摩川マラソン日記

Juste apres le 30km...

On a quitte le Yamanaka-ko....

Passage tres agreable, ou je cours en discutant avec un Japonais du Nord...


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記



多摩川マラソン日記

Les feux rouges.... Un passage desagreable de cette course, lorsqu on doit traverser la nationale a plusieurs endroits. On est oblige de respecter les feux tricolores (sous peine de disqualification) meme quand il y a pas de voiture. Et certains feux sont monstrueusement long.

Bon, sur celui-la, j'ai eu de la chance, il est passe au vert juste apres mon arrivee...


35km 2:47:36 (22:54)


多摩川マラソン日記

Au km 37, je me suis fait depasser par le premier du 100km, parti 30mn apres moi...

Ouah, quelle vitesse de fou ! Ca faisait qu il etait en un peu moins de 4mn au km (donc un passage au marathon en moins de 2h50mn) ! Finallement, il fera toute la course en tete pour gagner en 7h23 (la deuxieme moitie est plus difficile, avec plus de feu, et plusieurs grosses montees)


多摩川マラソン日記

Et oui, meme quand on court en tete de la course, et qu on fait parti de l'equipe nationale...

Et ben on se fait arreter par les feux rouges... Remarquez que le feu pour les voitures est encore orange, donc le feu vient vraiment juste de passer au rouge. Qui plus est pour traverser une route minuscule et y avait pas de voiture...


多摩川マラソン日記

Un autre feu un peu plus loin...

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

En plus la on traverse en diagonale, donc lorsqu on a fini de traverser, on attend dans l'autre sens...

Le deuxieme du 100km nous rejoint (le dossard vert a gauche)

多摩川マラソン日記

Il en profite pour faire quelques etirements..

Il sera 2eme aussi du debut a la fin, finissant en 7h24, a moins d'une minute du premier....


40km 3:15:42 (28:06)
A ben c'est sur qu avec tous ces feux, on ne pouvait pas s'attendre a un temps magnifique....


Le passage du marathon se fait en 3h26, et on sort de la zone desagreable des feux rouges a ce moment la...
Juste apres, on rejoint le 2eme lac, le Kawaguchi-ko

多摩川マラソン日記

45km 24:36


多摩川マラソン日記

Un cerisier en fleurs... Toutefois, cette annee les cerisiers etaient plus tot que l'annee precedente, et on touchait a la fin de la saison


多摩川マラソン日記

Le Mont Fuji depuis le Kawaguchi-ko...


多摩川マラソン日記

Passage des 3 et 4emes...
Long Boots (surnom d'un camarade de club, en jaune sur la photo), Gambare !


多摩川マラソン日記

A la vitesse ou ils sont passes pas question d'essayer de les suivre...

Cela aurait ete un marathon, pourquoi pas....


多摩川マラソン日記

Passage du 50km 4:06:21 (26:00)

Sur cette portion du parcours, j'ai pratiquement etait toujours seul.
Pas de grosse cote, donc une baisse de rhytme tres prononcee...

Dans ma tete, "Pas encore a la moitiee, il faut se preserver", "Il fait chaud", etc...


Au ravito du 51eme km, premier arret toilette...


多摩川マラソン日記

Juste apres avoir quitte ce ravito, je me suis fait depasser par la premiere feminine, Naomi Ochiai

Bon, avec un record a 7h54 cette annee au 100km, c'est pas vraiment une debutante...

J'ai couru un petit bout en discutant avec elle, mais j ai vite compris que alors que moi j'etais en train de baisser le regime, elle etait en train d'accelerer...


On devine un peu sur la photo, mais a cet endroit ca grimpe...

Aucun des lacs n'est a la meme altitude, et passer de l'un a l'autre nous donne en general le droit a une montee et une descente, certaines pouvant etre a la fois longue est raide...


多摩川マラソン日記

Le 3eme lac, Saiko

55km 4:36 (29:48)

Entre l'arret WC et la vilaine cote, le chrono a encore pris une claque.
多摩川マラソン日記

Allez Yamaya-san !

多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

Un passage assez agreable pour le paysage, avec quelques ravitaillement de la part de spectateur.

La temperature depasse maintenant les 20 degres...

60km: 5:06 (30:12)


多摩川マラソン日記

Un passage mentalement tres difficile: un pont immense. Seul. Aucun coureur en vue, ni devant ni derriere.

Et en plus ca grimpe, il fait chaud, y'a pas d'ombre...


多摩川マラソン日記

Enfin ! On arrive au 4eme lac, Shouji-ko

多摩川マラソン日記

La photo est moins bien que prevu... Le Mont Fuji etait bien plus visible que ca !



多摩川マラソン日記

65km 5:34 (28:22)

多摩川マラソン日記

Long Boots, de retour... Il a lache son compagnon de route, pour finir 3eme en 7h37

Impressionnant entre les cotes et les feux rouges...

多摩川マラソン日記

Et peu apres le vainqueur du 112 km, pour sa 7eme victoire d'affilee...


Au ravito du 69eme km, un cola, un peu de boisson isotonique. Aussi une banane et une umeboshi.

Et avec une part de gateau a la main, j'ai quitte ce ravito...

A cette endroit, le 100km fait demi-tour, mais le 112km part faire le tour du 5eme lac, Motosu-ko 
Au premier passage, les volontaires font une marque sur le dossard...

Peu apres, passage au 70km: 6h05 (31:10) Non seulement je me suis arrete un peu au ravito, mais avec la baisse de regime qui continue...

多摩川マラソン日記

Ce 5eme lac, c'etait le plus dur...

Ca commence par une longue, interminable montee (avec un faible pourcentage).

Avec de temps en temps du vent de face.

Au milieu, une courte, mais raide descente... pour bien perdre tout le denivelle, et apres c'est reparti pour la montee...


多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

75km 6h35mn (30:00)

Sur ce tour du lac (12km), il y a un seul ravitaillement, et il faisait chaud...

Mais, grosse chance, un spectateur qui tenait un ravitaillement sauvage apres 4km.

Ca m a beaucoup aide ! Merci !


80km 7h07 (31:54)

Pratiquement aucun spectateurs (normal, il n'y a que les coureurs du 112 km qui passe par la, alors qu'ailleurs, on peut encourager les 3 courses (le 112km, le 100km, et le 72km) en meme temps.

Et comme les ecarts entre coureurs a mon niveau sont important, presqu ' aucun coureurs autour de moi.


Peu apres, on revient sur le parking du grand ravitaillement, et rejoint donc les 2 autres courses.


多摩川マラソン日記

Apres le passage au ravitaillement par contre, on passe du jour a la nuit (enfin, plutot l'inverse).

En effet, on croise tous les coureurs des 3 courses qui rejoignent le km 69 (112km, 100km) ou le km 41 (72km).

En plus, il y a une petite montee, mais le reste est essentiellement en faux-plat descendant...


多摩川マラソン日記

De nouveau sur le (tres long, plusieurs kms) pont...

85km 6h36 (29:06)
Cela faisait longtemps que je n'etais pas descendu sous les 30mn pour le 5km...
Toutefois:
90km 8h07 (30:48)
De nouveau au-dela des 6mn/km


多摩川マラソン日記

Les dossards verts, ce sont les coureurs du 100km (partis 30mn apres moi).

多摩川マラソン日記

Aux environ du km 87


多摩川マラソン日記

Une fois de retour sur le lac Saiko, on rejoint une portion qui est tres roulante.

Une route qui longe le lac en serpentant, bien plate comme il faut.

En plus, il y a beaucoup de coureurs du 100km et du 71km devant moi, que je depasse les uns apres les autres. Ce passage sera pour moi un des plus facile.

多摩川マラソン日記

un passage tres roulant


多摩川マラソン日記

95km 8h36 (28:54)

De nouveau en dessous des 6mn/km

Il faut dire que sur cette portion, aucun arret, aucune cote...


多摩川マラソン日記

Passage au km 98

A ce moment las, je savais que je n'aurais aucun probleme a ameliorer mon record du 100km (9h29 l'an dernier sur le 100km de la meme epreuve).


多摩川マラソン日記

Les 100km !

9h05mn47sec (29:02)

L'an prochain, faudra quand meme que je gere mieux mon effort pour passer sous les 9h...


多摩川マラソン日記

Apres les passage du 100km, plus que 12km !... Euh... Encore 12 km.

J'ai trouve que mentalement, c'etait un passage difficile. Car qu on le veuille ou non, on se fixe quand meme un objectif sur le 100km, et meme si on se force a essayer d'en garder un peu sous les semelles, il reste plus grand chose.
Ensuite, peu apres, on quitte le Saiko pour rejoindre le Kawaguchi-ko, et comme il y avait une longue et raide montee a l'aller, au retour on a le droit a une longue et raide descente...
Dur pour les pieds, en particulier pour les 2 orteils des pouces avec les ongles deja morts...

Au ravito suivant j'ai emprunte les toilettes, mais... apres plus de 100km, les toilettes a la turcs, c'est une epreuve de force...

Au meme ravitaillement, il y avait un massage, donc j'en ai profite ;-) Une petite minute, mais ca m'a fait un tres grand bien.

105km 9h38 (33:24)
Entre la pause toilette, le massage et un feu rouge, c'etait prevu...


多摩川マラソン日記

Le dernier ravitaillement avant la longue montee etait bizarrement place, sur un parking en amont de la route... Une vilaine montee d'une 30aine de metres pour rejoindre le ravitaillement.

Mais, avec la chaleur, encore assez importante, difficile d'eviter ce passage...

En plus y avait du cola, et une volontaire en a profite pour prendre ma photo. Merci !
Sur la photo, on voit que les jambes sont plutot raides.... A droite un coureur du 72km


多摩川マラソン日記

Le cola, c'est vraiment tres agreable !

多摩川マラソン日記

Le dernier troncon, c'est une vilaine montee (200m de denivelle, c'est pas rien)

Ca se monte en courant a la force des trippes et avec beaucoup de volontee...

J'ai reussi a ne pas marcher sur ce troncon, mais la vitesse, c'etait pas ca...


110km 10h15mn (36:36)

Encore 14mn pour passer sous la barre des 10h30.

Donc 14mn... C'est faisable ca, car les 2 derniers kms la montee on finit la montee pour redescendre ensuite vers le stade... Oopps, la fin de la montee est plus longue que prevue.

Ouf, ca y est, c 'est fini, on aborde enfin la derniere descente.

Ce qui est bien de finir en moins de 10h30, c'est que les coureurs du 100km autour de moi sont vachement motives: et pour cause, ils sont partis 30mn apres moi, donc pour eux ils jouent le passage sous les 10h...


Un dernier petit virage a droite pour rejoindre le stade


多摩川マラソン日記

Puis on rentre dans le stade pour quelques metres sur la piste.

10h28mn50sec
22eme au total, 21eme homme


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

    KM タイム ラップ コメント
    10 48:40 (48:40) -
    20 1:36:00 (47:20) -
    30 2:24:42 (48:42) -
    40 3:15:42 (51:00) (beaucoup de feux rouges)
    50 4:06:18 (50:36) -
    60 5:06:18 (59:59) WC+longue montee
    70 6:05:50 (59:32) -
    80 7:07:44 (61:54) Le lac Motosu-ko, c'est dur
    90 8:07:38 (59:54) De nouveau -de 6mn/km
    100 9:05:34 (57:56) Nouveau record pour le 100km チョキ
    110 10:15:34 (70:00) (WC + 200m de D+)
    112 10:28:50 (13:16) 22eme au general

にほんブログ村 その他スポーツブログ 超ウルトラ・ウルトラマラソンへ

2011年07月19日(火)

Kitatanzawa 12h Adv. Race 2011

テーマ:Francais

Il y a deux departs pour cette course:

* 6h30, pour les finnisseurs en moins de 9h dans les 2 annes precedentes, et pour les marathoniens en moins de 3h30

* 7h pour les autres.


Cette annee, pour la premiere fois j'ai dormi sur place la veille, faisant que la matinee etait plus facile...


多摩川マラソン日記

15mn avant le depart.

多摩川マラソン日記

J'ai vite rejoins quelques connaissances au 5-6eme rang

多摩川マラソン日記

Derriere il y a du monde...


多摩川マラソン日記

la journee s'annonce chaude...


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記

C'est parti !


多摩川マラソン日記

Au debut, une vilaine cote sur route pendant 1.5km

Pratique en fait, ca etale le peloton avant d'entrer dans le chemin de montagne, tres etroit.
Pas suffisament, et pour les coureurs en milieu ou fin de peloton. ca bouchonne quand meme.

多摩川マラソン日記

Sur cette portion de route, je suis environ en 50eme position

Juste a cote de la premiere feminine.


多摩川マラソン日記

Ca y est, on a rejoint le chemin mon-trace.

Ca bouchonne pas vraiment, mais le rhytme imposee n'est pas tres soutenu.

Environ moitie marche moitie course.
En 25mn, passage au sommet de cette petite butte, et c'est parti pour la descente.

多摩川マラソン日記

Apres une courte descente en trail, un long passage, globalement descendant, en route.

Les ecarts se font important.

多摩川マラソン日記


多摩川マラソン日記

Sur la fin de cette partie, un petit regroupement (par l'arriere, je suis pas un bon descendeur)


多摩川マラソン日記

On continue de descendre

多摩川マラソン日記

Passage au dessus du camping (54mn)

A quelques secondes prets, le meme temps de passage que l'an dernier

多摩川マラソン日記

Passage devant un petit temple.

On passe aussi devant une petite cascade mais mon appareil photo n'a pas fonctionne.

Apres le camping, la route se met a monter.

Toutefois, c'est pas raide, aucun probleme pour courir.

Il fait chaud, et comme on approche du premier point d'eau, j'en profite pour vider ma bouteille.

(J'avais 1.1L avec moi: une bouteille de 0.5L, et deux petites flasques de 0.3L)


多摩川マラソン日記

Apres le passage sous le tunel, premier point d'eau: 1h06

Je bois un coup et je remplis ma bouteille...

Il fait deja surement plus de 30C a l'ombre...


多摩川マラソン日記

Apres ce point d'eau la "Kitatanzawa" debute vraiment.


多摩川マラソン日記

Une montee de brute, dans la foret.

Tres raide, enormement de racines. .

Ca va moins bien que l'an dernier.

Une premiere partie ou je marche.

Ensuite, alternance marche / course.


多摩川マラソン日記

Ca avance moins vite que l'an dernier, mais je depasse quand meme plusieurs coureurs dans cette montee

1:31 Passage de Kanetsuki-san
Apres le reste de la montee se passera mieux. Peut-etre qu il fait plus frais ?
(enfin, moins chaud?)
1:57, passage au sommet et on bascule dans la descente, courte mais raide a souhait.

多摩川マラソン日記

Je me fais rattraper dans cette descente par Shimatetsu san, un pote que j'avais depasse dans la montee


CP1: 2h16mn46sec (39sec plus rapide que l'an dernier... autant dire, rien)

多摩川マラソン日記

Au ravitaillement, on est tous ravi de se faire ballancer des seaux d'eau glaciale dans le dos...

Une ume-boshi, un concombre au sel, une demi-banane, et hop c'est reparti !

多摩川マラソン日記

Un encouragement de 4 Minies


多摩川マラソン日記

Photo prise par une des minie

Ensuite un court passage sur un chemin forrestier ou on peut courir...

多摩川マラソン日記

suivit d'une montee vraiment raide.

Toutefois, la montee apres le CP1 n'a rien a voir avec les deux grosses montee de la journee, celle avant le CP1, et la derniere, apres le CP2.

Seulement 400m de denivelle environ,

La encore, la montee se passe moins bien que l'an dernier.
Certains passages ou j'etais passe en courant l'an dernier, je les ai fait en marchant

多摩川マラソン日記

Lorsqu'on arrive sur ce chemin, la courte montee est finie.

(2h50mn)

La montee a ete plus penible que l'an dernier, avec 2 min de plus au compteur. Du coup, autant l'an dernier je depassait des coureurs sans jamais les revoir, la je suis plutot reste en groupe...

多摩川マラソン日記

En arrivant sur le sentier, je profite pour me ravitailler.


多摩川マラソン日記

Avec Shimatetsu-san

Merci Aren-san pour les photos !



多摩川マラソン日記

Sur cette portion de sentier, Shimatetsu-san a accelere.

Je ne le reverrais plus...

多摩川マラソン日記

Sur la photo, c'est encore plat, mais en fait, jusqu'au CP2, c'est une longue descente (9km).

Je me fais depasser plusieurs fois sur cette descente.

En regardant les resultats, je verrais apres que Shimatetsu-san m'aura mis 2 min dans cette descente.

Mais bon, les jambes ne repondent pas (sans pour autant s'arreter).
Alors j'en profite pour me ravitailler: barre de cereale, boisson,...

Le derniere difficultee de la journee c'est la montee sur Himetsugi apres le CP2. Alors autant profiter de ce petit passage a vide pour se preparer pour cette montee, sachant que je suis en general plus a l'aise dans les montees, surtout quand elles sont raides et longues.

Je vide ma bouteille avant d'arriver au CP2, et je mets dedans la poudre de boison isotonique que j'avais prepare dans un petit sac plastique... Faut pas passer aux douanes avec cette poudre blanche au fond du sac, sinon, on risque de passer beaucoup plus de temps que prevu a l'aeroport...
Il me restait tjrs 0.3L dans une flasque, donc je me contente de remplir ma bouteille (et de boire sur place).




多摩川マラソン日記

Le CP (Check Point) 2: 3h24mn31sec

1mn30 d'avance sur l'an dernier...


多摩川マラソン日記

Ensuite, c'est la montee. Dure brutale, chaude, vers Himetsugi.

L'an dernier, j'avais avale cette portion en 73mn.

Mais la des la premiere partie, je sens que ca va pas etre aussi facile cette annee.

Je depasse 3-4 coureurs, mais me fais depasser par 2 autres.

Et les coureurs que je vois au loin, incapable de reduire l'ecart.

多摩川マラソン日記

Passage a un premier petit sommet (4h01)

S'ensuit une tres courte descente pour remonter de plus belle.

Sur cette deuxieme moitie de l'ascension, ca se passe mieux.

Cette fois, les coureurs qui etaient derriere mois disparaissent les un apres les autres.

Et ceux qui etaient devant moi se raprochent puis je les depasse.

A ce niveau la, il y a deux coureurs autour de moi qui sont dans la meme categorie (Veteran 1):
un avec un maillot bleu, qui etait juste derriere moi au passage du petit sommet (plus que 10m d'ecart), et un avec un maillot rouge, qui avait 200m d'avance pendant a peu pres toute la premiere moitie de l'ascension.残
J'arrive enfin a faire l'ecart sur le maillot bleu, et a rattraper, puis depasser le maillot rouge.
On discute un peu. Il me dit que a priori on est en 6eme position.

J'ai reussi a courir sur toutes la partie finale de cette ascension, et au sommet, il n'y avait plus de coureurs visible derriere moi.

多摩川マラソン日記

Au sommet de Himetsugi (4h39mn)

Des spectateurs etaient montee avec des 10aines de litres d'eau pour distribuer au coureurs.

Super sympa.

Finallement, la montee depuis CP2 aura duree 75mn (contre 73mn l'an dernier)


La descente qui suit, vers l'arrivee, c'est 9km et 1100m de D-.

Bien raide donc.


Et elle fut penible.


Au milieu de la descente, je me suis fait depasser par le coureur au maillot bleu.
Puis par un autre coureur (mais pas un veteran).
Enfin, on arrive sur la partie goudronnee.
Derriere moi, personne en vue.

Cette descente, que j'avais fait en 41mn l'an dernier, me prendra 45mn...


多摩川マラソン日記

Ca y est !

多摩川マラソン日記

Ce fut plus dur que l'an dernier

多摩川マラソン日記

5h24mn39sec

5min de plus que l'an dernier...


多摩川マラソン日記

Content d'en avoir finit !

Course dure, mais sympa.

Pour les resultats par categorie, il faut attendre encore 30mn (normal, il y a deux departs, espaces de 30mn).


多摩川マラソン日記

j'avais oublie de mettre des protections sur mes tetons...

多摩川マラソン日記

5mn apres moi, la premiere femme


多摩川マラソン日記

Et apres le passage dans les thermes (la onsen, une source chaude naturelle), tout propre...

La bonne nouvelle: je suis 7eme veteran, pour 8 personnes primes !


多摩川マラソン日記

Les coureurs qui etaient avec moi dans la derniere ascension son respectivement 6 et 8eme...


多摩川マラソン日記

多摩川マラソン日記


Pour ma premiere course en veteran, je suis content d'etre parvenu a aller chercher les primes !
Ce ne fut pas facile...

にほんブログ村 トレイルランニングへ
2011年04月08日(金)

Ohme Takamizu Trail 2011

テーマ:Francais
Dimanche dernier, j'ai ete courir le 13eme Lafuma Ohme Takamizu Trail...
C'etait ma 3eme participation a ce trail, et c'est une epreuve que j'aime beaucoup.
Mon blog en 2009

多摩川マラソン日記

Cette fois ma femme et ma fille etait du deplacement.
L'an dernier aussi, ma fille etait venu (avec mon pere, car mes parents etaient juste la a cette periode).
Mais elles etaient pas la pour m'encourager, mais pour faire la collecte de fond pour les victimes du tsunami...
Ma fille a eut beaucoup de success ;-)

Objectifs du jour:
1) Ameliorer mon temps de l'an dernier (2h28mn)
2) Finir dans les 10 premiers
3) Et prendre du bon temps



Ca c'est la video du depart.
Cette fois, j'etais tres bien place ;-)
Pendant quelques dizaines de metres, j'ai couru en 2eme position, avant de retrograder assez vite a la 10eme position.
Toutefois, impossible cette annee de trouver un groupe allant a mon rhytme, et tres vite je me retrouve seul (en 10eme position). Ca monte vite, mais l'ecart avec le coureur devant moi ne cesse d'augmenter...

$多摩川マラソン日記
Peu apres, Suu-san pour m'encourager !
Merci pour la photo

$多摩川マラソン日記
... et pour les encouragements

Toutefois, ca va pas tres fort sur la section suivante
Le souffle coupe, les jambes lourdes.. Je me fais rattraper par deux coureurs...
Sur une descente raide, ils me depassent. Ouah, en particulier le premier des deux, une vrai fusee en descente !

Col Enoki: 47:31 (12eme position)

Le passage d'apres fut le plus eprouvant.
Incapable de faire avancer ces jambes de plomb.
Je me fais depasser par Yocchi-man, et 2 autres coureurs. Incapable de les suivre. Debut de deshydratation ? Je bois a ma gourde, et pour eviter une hypoglycemie, je bois aussi du miel liquide (que je conserve dans un tout petit flacon).
La fin de la partie "aller", c-a-d la montee par le chemin forrestier vers le temple fut plus tranquille. Le souffle est de retour. Devant moi, j'apercois de temps a autre un coureur. Derriere moi, personne.
Dans le temple, ravitaillement (tres rapide, j'ai juste pris a boire), on recupere le porte-bonheur qui prouve qu'on a fait l'aller, et demi-tour.
Le demi-tour se fait donc en 15eme position, en 1h12.
(Le retour est legerement plus long que l'aller, car on fait un detour au debut de la descente).
Au debut de la descente, j'arrive a reprendre correctement mon souffle.
Peu avant la montee sur le chemin du temple (environ 1.5 km bien raide), je depasse un coureur qui a pas l'air a l'aise en descente.
Et sur la montee, un autre. Je me retrouve donc en 13eme position... mais plus personne en vue.

La descente vers le col Enoki-Toge se passe sans probleme.
Je croise les derniers coureurs a avoir franchi la barriere horaire de ce col.
Et au col lui meme, une 20aines de coureurs qui avaient ete mis hors-delais.

Enoki Toge (retour): 1:36:12

Sur la montee qui suit le col, je croise encore 5 ou 6 coureurs (qui etaient donc deja hors delais).
Cette montee vers Raiden-Yama est super raide (pratiquement que des escaliers irreguliers et raides). Derriere moi, je ne vois qu'un seul coureur, et devant moi personne. Pourtant, la vue porte assez loin par endroit...

Apres Raiden-Yama, j'ai trouve le chemin hyper long !
Personne en vue devant, personne en vue derriere...
Pas facile dans ces conditions de garder un rhytme eleve.
Je pensais qu'on allait bientot rejoindre le coureurs du 15km (qui partait 40min apres nous) mais toujours rien.

Et la surprise !
Devant moi, un coureur qui marche.
Le numero 7, ca a pas l'air d'aller fort...
Tu as a boire ?
- ca va il m'en reste
Le ravito est dans quelques centaines de metres. Courage et fait attention a toi !
- Merci ! bonne course !

Peu apres ravitaillement (je bois un verre d'eau en vitesse), et on rejoint les coureurs du 15km.
Cette partie fut plutot difficile. Beaucoup plus de coureurs que l'an dernier.
L'an dernier, les departs etaient espaces de 20 min, cette annee de 40mn...
Tres difficile de garder son rhytme dans ces conditions.
Parfois, quelques coureurs ou spectateurs me facilitaient le passage en criant "Un coureur du 30km qui passe !"
Mais beaucoup de coureurs ne s'etaient pas encore rendu compte qu'on les avaient rejoint. Il faut dire que le coureur devant moi avez pres de 5min d'avance sur moi.
"Je depasse par la droite"
"Je passe par la gauche!"
"Merci"
"Bonne course"

A 2 ou 3 reprises, certains coureurs du 15km on meme semble croire que j'etais quelqu'un de la meme course qu'eux, et ont accelere pour ne pas se faire depasser. Toutefois, la difference de vitesse etait plutot importante. (eux finissent le 15km en environ 2h00, alors que je finis le 30km en 2h30...)
D'ailleurs, ils etaient tous en train de marcher dans les petites bosses, qui ne presentaient pas de difficultes particulieres...
Peu apres, j'etais plutot content de rejoindre enfin la route forestiere.
En effet, la, plus de probleme pour depasser et garder un rhytme constant.
Evidemment, pour eviter les collisions, c'est toujours:
"Je depasse par la droite"
"Je passe par la gauche!"
"Merci"
"Bonne course"

Je regarde ma montre et constate que les 2h30, ca va etre chaud...
La descente est interminable.
Ca y est, je vois la ligne d'arrivee.
2h29mn31sec, 12eme
35 secondes plus lent que l'an dernier ! Rate !
Rate aussi pour finir dans les 10 premiers... Mais c'etait une chouette course.
A l'arrivee, j'avais 4m46sec de retard sur le 11eme, et j'avais 4mn10 d'avance sur le 13eme... A la vitesse ou s'avale cette derniere descente, ca fait des ecarts tres consistent (superieur au km).

$多摩川マラソン日記
La remise des prix pour les feminines...
Tiens ma fille sur le podium ?
Merci et felicitation Jun-san !

$多摩川マラソン日記
Le podium masculin.
Le premier avait fait le trou. 2h55, 12 min d'avance sur le 2nd !
Pas tres connu dans le monde du trail, mais en cherchant un peu sur internet, j'ai vu qu'il avait finit premier Japonais au marathon d'Honolulu (2h25 dans la chaleur), ou premier l'an dernier de la "petite" course du Mont Fuji (la course de la 5eme station)

にほんブログ村 トレイルランニングへ

[PR]気になるキーワード

1 | 2 | 3 | 4 | 5 |最初 次ページ >>